Aujourd’hui j’ai envie de vous parler d’un sujet 100% filles : les soutifs ! Enfin, plus particulièrement le no bra, c’est-à-dire, ne pas porter de soutien-gorge.

J’ai déjà pensé à ne plus porter de soutien-gorge mais je n’ai jamais osé. J’ai récemment vu une vidéo de Galasblog expliquant pourquoi elle n’en portait plus et ça m’a grave donné envie d’essayer ! Je vous invite à voir à vidéo en cliquant ici. C’est d’autant plus facile en ce moment en hiver, avec les gros pulls on est beaucoup plus à l’aise pour tester. Je n’en ai pas porté pendant plusieurs jours et j’ai trouvé ça hyper confortable ! Pas de bretelles qui gênent ou d’attache qui gratte, la poitrine se tient bien, vraiment le kiff ! Par ailleurs, il est vrai que je me suis assurée plusieurs fois pendant ces jours de test, qu’on ne voyait pas si j’avais froid (j’aborde ce point plus loin dans l’article). Alors j’ai voulu vous en parler en story instagram et vous avez été nombreuses à m’écrire, j’ai eu plusieurs retours d’expérience j’ai trouvé ça vraiment génial.

Certaines ne portaient plus de soutien-gorge depuis plusieurs années et en sont ravies ! La poitrine est plus ferme, se tient mieux et le confort est à son maximum.
Il y a même l’une d’entre vous qui s’en porte bien mieux alors qu’elle fait un bonnet D ! Elle n’a plus de maux de dos ni aux épaules car il n’y plus de pression de bretelles.

De mon côté, je dois avouer que ce n’est pas facile de changer ses habitudes. J’aime la jolie lingerie, les jolis soutien-gorge sans armature etc… Au lycée, je ne portais quasiment que des soutien-gorge plus ou moins rembourrés (l’horreur), parce que je n’assumais pas mon bonnet B, je complexais de ma « petite » poitrine. À la fac, j’ai porté des soutien-gorge « classiques », j’entends par là soutien-gorge coqués avec armature mais sans rembourrage (comme sur la photo). Petit à petit j’ai commencé à tester les soutien-gorge avec armature mais bonnet souple, je m’y suis vite habitué en remarquant le confort que cela apportait. Et puis, je me souviens avoir essayé des brassières, puis avoir flashé sur un superbe soutien-gorge sans armature. C’est toujours perturbant les premières fois mais croyez-moi, on prend très vite goût au CONFORT. Et puis, la poitrine finit par mieux se tenir je trouve.

Les avantages du No Bra sont vraiment nombreux, le premier qui est selon moi le plus important c’est le confort, la liberté (oui oui, j’ai vraiment ressenti cette sensation, c’est si agréable) ! De tous les retours d’expérience que j’ai lu, il est dit que la poitrine se tient mieux : et oui, le soutien-gorge contribue aux superbes gants de toilette ahah ! C’est donc meilleur pour la santé. Autre point, vous faites des économies, on sait toute qu’un joli et bon soutien-gorge coûte cher… Il me parait important également d’aborder un dernier point : l’acceptation de soi.

On n’ose pas ne plus porter de soutien-gorge parce qu’on laisse apparaître la vraie forme de notre poitrine qui ne correspond pas aux standards de beauté qui nous ont été inculqué ! Une poitrine doit être ferme, ronde, remontée, rapprochée… Or, il existe des formes de poitrines très variées, comme pour toutes les autres parties du corps ! Cela semble évident ! Si cela vous bloque, prenez en conscience, posez-vous les bonnes questions et demandez-vous « pourquoi je porte des soutien-gorge ? Parce que j’en ai envie ? Parce qu’on m’a dit de le faire quand j’été jeune ? Parce que la société me l’a dicté ? Parce que j’ai peur du regard des autres ? ».
Ah le regard des autres… C’est difficile de passer au dessus je le conçois ! Mais comme il est bon de s’en libérer ! Comme je vous disais en story, j’ai déjà entendu de nombreuses fois des remarques inutiles ou déplacés face à une nana sans soutif, du type « oh mais tu as froid toi non ? » « Regarde elle pointe, elle doit avoir envie » … Lorsqu’on voit un mec pointer, personne ne réagit, c’est NORMAL, alors pourquoi réagir lorsqu’il s’agit d’une nana ? Sérieusement, arrêtons de sexualisé la poitrine féminine en permanence !

Finalement, ces premiers tests du No Bra m’ont satisfaite et je compte bien continuer. Je ne suis pas prête à me séparer de ma jolie lingerie sans armature mais je pense sincèrement me laisser beaucoup plus facilement tenter par le fait de ne plus en porter.

Et vous, ça vous tente ? Je vous conseille d’essayer ne serait-ce qu’une journée, vous verrez à quel point vous vous sentirez libre !

Ps : n’oubliez pas que vous vivez pour VOUS !

1

Vous aimerez peut-être aussi

1 Commentaire

Répondre

C’est tellement vrai, après ton post, moi qui ne le fait quasiment jamais l’hiver.. le sans soutif.. (oui va savoir pourquoi ça me semble plus «  gênant » l’hiver, enfin l’impression d’être moins à l’aise. Peut être oui la peur d’avoir des réflexions du style que j’ai froid donc je pointe .. ) je l’ai tenté. Et je retrouve cette si belle sensation de liberté!

Et je te rejoins sur le fait de ne pas avoir « la forme normal » bien sûr inculqué par toutes ces pubs etc.. c’est bizarrement ce qui me gêne aussi l’hiver si je ne met pas de soutif ou plutôt brassière.. sachant que j’ai beaucoup moins de poitrine que toi. Et je pense que c’est le truc difficile à assumer.

On est tout le temps à voir des décolletés de femmes avec un minimum de poitrine… je te dirais même comme la tienne.. parce que pour toi elle est pas bien « grosse » mais malgré tout, tu as cette effet « d’avoir de la poitrine » la photo que tu as faites.. je ne pourrais pas la faire, ou bien si mais je me trouverais tellement plate ^^ je pense qu’il faudrait vraiment qu’on nous habitue à tout les visuels de poitrine.. pour qu’on puisse enfin toute s’accepter telle que nous sommes. Ça éviterais pas mal de chirurgie finalement inutile…
je suis d’ailleurs, de celle qui y ont pensé durant l’adolescence… c’est un moment très difficile.. je pense que tu l’as eu aussi.. et par contre, je pense que les parents, devrait être plus présent pour leur fille à ce moment. Pour éviter ça. Peut être dire que ça peut être difficile au début, mais qu’elles doivent d’abord découvrir leur corps au naturel, vraiment avant de peut être le modifier.
Il faut du temps.. j’ai bientôt 29 ans et je commence seulement à accepter cette poitrine toute petite ahah.
Bref, j’espère que tes lectrices verrons ce commentaire également. Et que ça pourra leur donner un petit espoir d’accepter leur corps et de l’assumer! Parce que nous sommes toutes belles, avec des seins, avec beaucoup moins de seins, et n’importe quelles formes! Nous sommes belles parce que nous l’acceptons.

En tout cas, très bel article.

Laisser Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Required fields are marked *