Férue de mode, Nina Cleton a lancé son blog il y a cinq ans. Chaque semaine, elle y dévoile ses astuces vestimentaires. Présentation.

«  Simple mais efficace. » Telle est la devise de Nina Cleton. À 24 ans, la Saint-Quentinoise est blogueuse mode. Une activité qu’elle a démarrée il y a cinq ans à son arrivée à l’université. «  Ce n’est pas original mais comme beaucoup de filles, j’ai toujours fait attention à mes vêtements, sourit-elle. J’ai commencé à m’acheter davantage de choses lorsque je suis arrivée en faculté, où l’on est moins jugé comparé au lycée.  »

Sur son site « Nina clothing », elle multiplie les looks «  de jour ou de soirée  », prend la pose, dispense ses conseils vestimentaires ainsi que ses bons plans. La jeune femme poste un billet une à deux fois par semaine. Sachant que chacun d’eux requiert une grande préparation en amont. «  On ne l’imagine pas, mais ça prend du temps. Il faut sélectionner la tenue, faire le repérage des lieux. J’adore faire des photos devant de belles portes. Et puis il ne faut pas oublier le traitement des [images]. » Derrière l’objectif, son compagnon la plupart du temps, mais parfois aussi son père voire une amie. Il lui est même arrivé de faire appel à un photographe professionnel.

Jusqu’à 1 200 visiteurs par mois

Car Nina le sait, plus ses publications sont régulières et plus les internautes sont au rendez-vous. «  Il peut m’arriver d’avoir jusqu’à 1 200 visiteurs par mois. Mais si je ne mets plus rien, ça peut vite tomber à 300. Il y a une sorte de rendez-vous qui se crée avec les personnes, un échange. C’est aussi cet aspect qui me plaît.  »

Assistante d’éducation «  en attendant de trouver un emploi dans sa branche », la Saint-Quentinoise consacre, chaque mois, 200 euros à son shopping. Mais toutes les pièces qu’elle achète ne se retrouvent pas forcément sur son blog. «  C’est un peu au feeling  », concède la jeune femme qui n’a, pour le moment, pas encore noué de partenariat avec des marques.

Dans quelques jours, elle dévoilera son nouveau site qu’elle promet «  plus esthétique, plus apuré  ». À son image.

Nasséra Lounassi – L’Aisne Nouvelle – 22/01/2017

0

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Required fields are marked *